Pour la célébration de votre mariage, le notaire qui agit comme célébrant de mariage dans ses fonctions peut célébrer un mariage civil à tout endroit choisi par les futurs conjoints, d’un commun accord avec lui.

Cependant, l’endroit de célébration de mariage  civil doit respecter le caractère solennel et public de l’événement. En choisissant un notaire comme célébrant de mariage, les futurs conjoints bénéficient d’un choix vaste des lieux, selon leurs désirs, mais tout en respectant la loi, quant à l’endroit où se tiendra leur cérémonie de mariage.

Si le lieu proposé par les conjoints ne respecte pas les exigences légales, le notaire refusera de célébrer le mariage, et va suggérer aux futurs époux d’autres options.

Le mariage est donc mis à l’horaire et il est maintenant temps de choisir l’endroit pour que la cérémonie aille lieu.  En vérité, l’endroit choisi par le couple peut varier selon le célébrant lui-même.  En voici les explications.

Choix du lieu et conditions

Les futurs mariés sont libres de choisir le lieu qui lui convient quant à la cérémonie.  Ils peuvent opter pour un endroit de culte pour un mariage religieux (église, mosquée, temple, etc.), le palais de justice pour un mariage civil, une salle de réception d’un hôtel, ou encore un parc ou jardin.  Toutefois, il y a certaines conditions qui doivent être respectées.

Le lieu de cérémonie doit être aménagé en conséquence pour la célébration de mariage, le caractère solennel doit être respecté et par-dessus, il doit également correspondre aux pouvoirs du célébrant pour marier un couple dans un lieu spécifique.

Endroit en fonction du célébrant

Parce que oui, le choix du célébrant donnera des restrictions quant au lieu de la cérémonie.  Voyons voir qui peut célébrer une union.

Si un greffier ou un greffier adjoint est votre célébrant, par défaut, il célébrera au palais de justice.  Toutefois, si une preuve est fournie dans l’avis public de mariage, il est possible que le greffier se déplace dans un centre de santé et de services sociaux si la santé d’un des futurs époux ne peut se permettre de se déplace.  Ce principe s’applique également si un des époux est dans un centre de détention.

Un mariage peut être célébré à l’hôtel de ville ou sur tout lieu du territoire d’une municipalité advenant que le couple fasse affaire avec le maire, un conseiller ou un fonctionnaire municipal.  Pour un mariage religieux, c’est sur le lieu du culte que la célébration de mariage aura lieu.

Finalement, si le célébrant est un notaire ou une proche, le lieu peut aller en fonction de ce que les mariés auront choisi.  Dans cette situation, il y a une grande flexibilité.  Toutefois, à noter que le notaire peut avoir le droit de refuser d’unir deux personnes si le lieu ne convient pas.  C’est important d’en discuter avec votre célébrant de mariage tous les détails.

Conclusion

Pour conclure, le choix du lieu de cérémonie est très important lors de la célébration d’un mariage.  Si un couple désire célébrer son mariage dans tout endroit de culte, un prêtre, curé, rabbin, imam, etc. représentent des célébrants de choix.

Pour le palais de justice, c’est le greffier qui va faire le nécessaire.  Pour l’hôtel de ville, le maire ou un représentant municipal vont pouvoir célébrer le mariage.  Et enfin, pour laisser le choix aux mariés de célébrer leur mariage où ils veulent, le notaire ou un proche désigné sont les meilleurs candidats.

Bien sûr, avant de choisir le lieu, il faut toujours s’assurer qu’il correspond à l’exigence du célébrant et que tout est aménagé en conséquence.

 

Contactez-nous maintenant!