Une fois que vous avez dit « Oui » à la demande en mariage, vous êtes parti(e) sur une voie qui est censée vous munir de l’équilibre et de l’enthousiasme de partager toute une vie avec votre âme sœur. Il ne vous reste que d’officialiser votre décision devant le monde.
Vous ne savez pas trop quoi choisir – mariage civil ou mariage religieux ? Voilà quelques renseignements qui pourraient vous servir :

  1. Le Code civil du Québec accorde le titre de célébrant de mariage à toute une catégorie de professionnels du système juridique (greffiers, notaires), administratif (maires, membres des conseils municipaux ou des conseils d’arrondissements), représentants des divers cultes religieux (prêtres, rabbins, etc.) ou bien d’autres personnes autorisées par la loi.
  2. Le mariage religieux et le mariage civil respectent les mêmes obligations légales en ce qui concerne les étapes de la cérémonie : lecture des articles 392 à 396 du Code civil du Québec aux futurs conjoints, en présence de deux témoins, expression du consentement des conjoints et signature de la déclaration de mariage, qui sera transmise au directeur de l’état civil.
  3. Le mariage civil et le mariage religieux ont les mêmes effets juridiques en ce qui concerne les obligations de vie commune des conjoints et les conséquences d’une éventuelle séparation.
  4. Le mariage religieux peut être célébré seulement par les ministres de culte compétents, mais leurs compétences juridiques se limitent à la célébration de la cérémonie de mariage.
  5. Le mariage civil devant un notaire célébrant de mariage vous garantit un accompagnement juridique pertinent, le notaire étant à même de vous fournir des conseils juridiques précis pour votre future vie commune et les situations imprévisibles.
  6. Le notaire célébrant de mariage pourra vous présenter et vous aider à prendre une décision éclairée en ce qui concerne les régimes matrimoniaux et rédiger pour vous un contrat de mariage.
  7. Le mariage religieux se déroule dans les lieux de culte, selon la tradition. Le mariage civil devant notaire ne connaît pas de limitations de ce genre, tant que le lieu choisi par le couple respecte le caractère solennel de la cérémonie. Le notaire peut se déplacer vers cet endroit, à la demande du couple.

À chaque couple sa propre histoire, ses propres projets, ses propres résultats. Le Code civil de Québec vous accorde une liberté totale en ce qui concerne le choix de votre célébrant de mariage et de votre régime matrimonial. C’est à vous de décider.

Me Leopold Lincà, célébrant de mariage à Montréal, est un professionnel réputé pour sa courtoisie, sa flexibilité et son efficacité. Si vous souhaitez vous faire accompagner par un célébrant de mariage qui est en même temps un excellent conseiller juridique, n’hésitez pas à contacter Me Lincà !

Contactez-nous maintenant!